logo CIOFF
Festival des Cultures du Monde
du 11 au 14 Juillet 2016
...Avec comme invités pour cette édition 2016 des groupes folkloriques en provenance d'Indonesie, du Vénézuela, d'Arménie, d'Ukraine, de la province russe de Kalmoukie et de France.
Les spectacles se tiendront comme pour les précédentes éditions aux quatre coins de l'Anjou Bleu et même au-delà : Le-Lion-d'Angers, Châteauneuf-sur-Sarthe, Le-Louroux-Béconnais, Challain-La-Potherie, Retiers, et bien sûr Segré.
Le programme est en cours de finalisation et sera très prochainement disponible en détails (17 Mars 2016)

Le Festival > Les Précédentes Éditions > Édition 2012 > Paraguay

Paraguay

Paraguay’ Été - Spectacle de danses -
mardi 10 juillet 2012
à 21h00 - Spectacle d’Ouverture
Segré - Parc des Expositions
Plein Tarif : 12€ / Réduit : 7€ (-18ans) / Enfants -12ans : Gratuit
mercredi 11 juillet 2012
à 21h00 -
Pouancé - Salle Expert
Tarifs : 8€
jeudi 12 juillet 2012
à 21h00 -
Chateauneuf-sur-Sarthe - Salle de l’Entrepot
Tarifs : 8€ (Réduit : 4€)
vendredi 13 juillet 2012
à 18h00 - Cérémonie de Plantation de Vignes
Segré - Mairie et Quai Lauingen
Le Retour de Bacchus à Segré - Accès Libre
samedi 14 juillet 2012
à 21h00 -
Le Louroux-Beconnais - Espace Culturel de l’Argerie
Tarif : 7€ ;

Au Paraguay existe une structure organisationnelle du folklore assez original et efficace. Un réseau de groupes, sur tout le territoire, est réunis en une association culturelle intitulée Paraguay’Ete - « Paraguay authentique » en langue guarani.

C’est donc une sélection de musiciens et danseurs de plusieurs troupes, universitaires pour l’essentiel, constituée par le Président du CIOFF Paraguay, Mario Garcia Siani, qui va délivrer un message fort : une culture très vivante enracinée dans de solides traditions indiennes et métis.

Les polkas et les guaranis sont les grands rythmes identitaires de cette culture. À cela s’ajoute une danse spectaculaire, celle de la bouteille (plusieurs bouteilles en équilibre sur la tête d’une danseuse) et les zapateados (danse au cours de laquelle les chevilles des danseurs sont soumises à rude épreuve). La musique s’exprime en priorité à la guitare, à la flûte (des Andes ou traversière) et à la harpe.

Portfolio

Ajouter un commentaire

| Mentions Légales | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Thème SPIP par Benoit Guerif & Grand-Angle, sous Licence CC-Attribution